• Jeff Drouin

Un autre chapitre de mon récit personnel

Mis à jour : 20 nov. 2020


En train de jaser baseball à Radio-Canada. - Photo : Vincent Desjardins

Je promets solennellement de dire toute la vérité, votre seigneurie. Par où dois-je commencer? Par le commencement! Ouais, vous avez amplement raison. Me permettez-vous de reculer à l'été 2019? Je dirais même que j'ai commencé à chavirer le 24 août 2018. C'est une date précise, mets-en. Mais cette date est marquée au fer chaud sur ma poitrine, tout près de mon coeur. Lors de cette date bien précise, mon GRAND et VIEUX chum François "Le Tank" Doyon quittait PassionMLB. J'ai fait mon tough à ce moment. Pas grave, un grand s'est retiré, ça fait partie de la game, ce n'est pas grave. Shit, c'est grave en tab*rnac. Eille, mon chum de toujours, avec qui je parlais sans arrêt, et ce, TOUS les jours. On écoutait deux ou trois joutes de balle chacun chez nous et l’on se feedait de l'info, on échangeait sur chacun des duels qu'on écoutait dans nos salons respectifs. On a fait cela pendant deux ans. Ensemble, on a eu la chance de rencontrer Phillippe Aumont, de couvrir des joutes de la MLB au Stade olympique avec nos passes médias et tout. Serge "Le Touche" Touchette a écrit avec nous sur notre plateforme. On apparaissait sur plusieurs radios du Québec pour véhiculer notre passion pour ce sport. On entraînait des kids chacun de notre côté pour transmettre cette culture... On a eu notre show Web nommé Le PMLB Chaud. Bref... on vivait le rêve.

Petit détail : on a fondé PassionMLB en juin 2016 juste pour le plaisir et la passion, sans s'attendre à rien. Finalement, plus ça avançait, plus on composait. Plus ça avançait, plus l'équipe grossissait. Plus ça avançait, plus on était en demande. On s'est installé comme des piliers de la scène de baseball au Québec et nous participions également à L'Expos Fest de l'ami Perry Gee, le plus grand collectionneur de tout ce qui a un lien avec les Expos. On avait les deux pieds dans la game. Derek Aucoin, Rodger Brulotte, Jacques Doucet, Marc Griffin, Alain Usereau, Denis Coderre et Game Over, nous connaissaient personnellement. Le rêve, j'vous jure. Je crois fermement que nous étions une inspiration, humblement. Mais, le 24 août 2018, même si je faisais mon tough, mon coco commençait à être ébranlé. Le Tank a quitté l'aventure. Je ne lui en veux pas, mais je perdais quelque chose de GROS, mon pilier. Celui qui était là pour moi pendant les moments ardus, mes moments plus anxieux, parce que lui, il était toujours en plein contrôle de ses émotions. Il était un modèle et mon roc. Je m'en suis rendu compte avec le temps qui avançait à la suite de son départ. Il s'est retiré en grand, comme le capitaine qu'il est. Par la suite, je me suis accroché à Derek Aucoin, qui est un autre de mes modèles dans la vie. Avec "D", on est allé à un autre niveau. On poussait fort pour PassionMLB. Lorsque Derek était à TVA Sports, il ne se gênait pas pour ploguer le site, même chose lors de son show au 98,5 FM. Ensemble, on a lancé le show 2 Balles, 2 Prises, qui était disponible sur Facebook et YouTube. Derek a aussi eu l'idée de confectionner des t-shirts MLB MTL, qui se sont vendus comme des pains chauds. Sans Le Tank, le rêve continuait... mais mon Dieu que j'aurais aimé qu'il soit toujours du team pour vivre ça. Mais, je faisais mon tough... encore.

Nous sommes maintenant à l'été 2019. Derek m'appelle, on dialoguait au moins 7-8 fois par jour. D'ailleurs, pendant trois ans, il était le premier à me contacter de vive voix, tôt le matin, pour me souhaiter un joyeux anniversaire. Revenons à cet été 2019 en question. Derek m'appelle. Derek m'annonce sa tumeur au cerveau. Cette fois-ci, je n'ai pas été capable de faire mon tough. J'ai flanché. Je me suis planté. Je n'ai pas été un bon chum. Pantoute. J'ai bien beau dire que je fais de l'anxiété généralisée, je ne dois pas tout mettre sur le dos ma maladie, déjà qu'elle a le dos large. À la suite de ma lecture d'un message de la conjointe de Derek, qui indiquait vouloir vivre ce combat en famille, j’ai pris l'option de m'éloigner et de m'effacer. Pourtant, en juillet 2019, alors que mon équipe des Patriotes de Rouyn-Noranda était en tournoi à l'île Perrot, il m'a appelé pour me dire de passer chez lui. Finalement, pour des raisons de manque de temps et d'un tournoi qui s'est complété plus tard, je ne suis pas passé. On est retourné à Rouyn de nuit... À partir de là, je sentais Derek plus distant. Moi, tout ce que je faisais, c'est un message sur messenger quelques fois dans la semaine : JE T'AIME. Le temps passait. Derek ne répondait pas. Et un moment donné, il se dit prêt à me parler et il me contacte par téléphone. On a une belle discussion et il me dit deux choses : "Quand tu étais en tournoi à l'île Perrot, j'avais sorti une chaise dehors et je t'attendais", puis il m'a aussi dit, "J'aurais vraiment aimé qu'on continue 2 Balles, 2 Prises pour me garder connecter". Ouff... Je repense à ces deux phrases TOUS les jours. Et à la suite de cette discussion, je me suis sauvé comme un vulgaire pissou. Pis trop pissou pour réécrire à Derek et prendre soin de lui, comme un chum. Comme on l'a toujours fait l'un envers l'autre avant qu'il amorce son combat contre cette tumeur. Pourtant, un chum doit être là pendant ces moments-là. Un h*stie de moment... Ah oui. Pour me sauver de tout ça encore plus, j'ai vendu mes parts du site PassionMLB en septembre 2019... plusieurs personnes se sont questionnées, et AVEC raison. En février 2020, je me sépare. En mars 2020, je m'enfuis de tout le monde en fermant ma page Facebook et en mettant en vieille mon compte Twitter. Tout ça, sans avertir personne. Pas un chat. J'ai laissé certaines personnes qui m'aiment comme ça. J'ai blessé et froissé des personnes qui sont pourtant importantes à mes yeux. Je ne veux pas nommer celles-ci, mais je sais qu'elles se reconnaîtront. Aujourd'hui, il m'est impossible de reculer la cassette VHS. Je ne peux pas tourner en rond et demeurer sur place dans le regret. Je me dois d'offrir mes sincères excuses aux gens que j'ai blessés, continuer de travailler sur moi afin de toujours offrir la meilleure version de moi-même et repartir la machine. En faisant cela, ma copine, mes enfants et les gens que j'aime en bénéficieront. D'ailleurs, cette semaine, j'ai écrit un texte sur le baseball et ça m'a fait un bien fou. Ça m'a reconnecté avec ce sport. Ça m'a aidé dans cette quête de renverser la vapeur et de poursuivre mes rêves sans les fuir ou les laisser tomber parce que c'est le chemin le plus facile. Au final, on pense se faire du bien, mais on empire la situation, on crée des frictions, on perd des gens chers et l’on se perd nous-mêmes.

En pleine clinique avec deux de mes joueurs.

Bref, ne soyez pas surpris si vous me voyez réapparaître tranquillement dans le monde du baseball. En ce moment, je suis fier de vous annoncer mon retour dans le monde du blog avec Fanadiens.com, où j'agis comme rédacteur en chef. Cela dit, dans ce monde du baseball, je crois avoir fait une réelle différence avec mes conférences, mes cliniques, mon coaching, mon écriture et ma voix. Pour moi, c'était un mode de vie et je dois trouver des solutions pour traverser cette peur qui me paralyse actuellement. Bref, si j'ai fui pour toutes les raisons que je viens d'énumérer, la nomination de Kim Ng comme GM des Marlins de Miami était certes le message que j'attendais pour écrire un billet sur MON sport.

POUR HEADERWEB-JDS.jpg
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram - Cercle blanc
  • Spotify
  • Apple Music
  • Google Play - White Circle

L'Infolettre JDS !

© 2020 H2Owebmedia